Home
Location
Pour les membres
Historique
Album photos
Contact
 




En mars 1938, au sein d'un groupe de la jeunesse socialiste suisse "groupe qui était plutôt sportif que politique" il avait été décidé de louer une cabane ou un chalet.

En juin 1939, une équipe formée de César MARTIN, Bernard LAYAZ, André ZAHND et Ernest DESTRAZ et peut-être quelques autres ont visité le 1er étage du chalet d'alpage "La Merla" au pied du Chasseron.
Ce ne fut pas envisageable pour différentes raisons dues en premier lieu à la guerre 39 - 45, ce qui ralenti l'élan des édiles du moment.

Entre-temps fu fondée l'Union du Touring Ouvrier Suisse - Section Yverdon-les-Bains, le 25 avril 1941et à partir de 1er juin 1941, cette section remplace le groupe de jeunesse socialiste.

En novembre 1942, vint à nouveau la décision de louer un chalet par une insertion dans le Journal de Ste-Croix. Une offre nous parvint pour une partie d'une maison de montagne à l'Auberson. La patronne n'ayant pas été mise au courant, elle intervient contre son mari qui avait donné son accord.

Tout retombe à zéro. . .

Enfin en décembre 1942, un grand local est loué pour Frs 60.- par année à M. Georges JACCARD à CULLIAIRY à 8 mn. de la gare de Ste-Croix. L'endroit et la distance de la gare plurent à tous mais il fallait aménager ce local; couchettes superposées, tables, bancs armoires, eau courante, etc. . Donc bon départ et ambiance du tonnerre après quatre ans de recherche. 

Avant que ce local soit loué, le nom que porte notre chalet actuel, il a été entendu et accepté lors de la visite de 1939 du chalet la MERLA; par les copains qui chantaient à tue-tête la chanson :

- Viens, viens, viens ma nenette sur ton cheval de bois . . .

d'où la "NENETT" . Ce point de ralliement dans le Jura Vaudois est à Ste-Croix, connu beaucoup de succès. Une commission de cabane est constituée. 

En 1945, sans se soucier de ce qui va être dit plus loin, les cinq patrouilleurs étaient toujours à la recherche d'une "NENETT", cabane ou baraquement pour être chez nous et bien chez nous. 

En mars 1946 notre société prenait de l'importance, un modèle de statuts est demandé à Henri Viret, agent d'affaire à Lausanne par César Martin. Ils furent adoptés précipitamment le 9 août 1946

Après 4 ans de location à Culliairy, le bail est dénoncé par le propriétaire pour le 1er mars 1947. Pour ranger nos meubles et matériel, une grange fut louée à la Sagne pour 1947 et 1948. Pendant ces deux années nos membres et amis purent y coucher seulement. 

Mais revenons à 1946 . . . 

Au début de cette année la une ferme décision d'acheter un terrain arrive sur le tapis d'une table de la Maison du Peuple à Yverdon. 

Dès janvier 1946, échange de la correspondance avec le département des baraques de l'armée pour en acquérir une ou deux que les patrouilleurs avaient notées. Des baraques privées avaient aussi été notées. 

Le 25 mai 1946, achat du poste d'observation des Aiguilles-de-Baulmes pour la somme de Frs 200.- selon la plaque d'assurance.

Tout va très vite, le 5 août 1946 à 21h. 30 sous un clair de lune, une délégation conduite par André ZAHND -annonceur du terrain à vendre-, Otto SCHAFFNER, Ernest DESTRAZ, achetaient à M. Ulysse GAILLE de la Sagne, le terrain actuel, soit 2426 m2 situé En CUENY à Ste-Croix. 

Et toujours dans le même élan, le 9 août 1946 se fonde le

Club des Amis de la "NENETT"

avec le siège situé à Yverdon et qui devient une sous-section de l'UTO Section d'Yverdon, car les chalets ne sont pas les buts et avantages de notre UTO.

L'acte de vente du terrain est signé le 17 septembre 1946 devant M. Jean STOCKLI, notaire à Ste-Croix, Ulysse GAILLE propriétaire et André ZAHND mandaté par la commission d'achat des Amis de la "NENETT" avec un extrait du PV de l'assemblée extraordinaire du 9 août 1946.

Prix du terrain :             Frs 350.- et  320.- .

Les frais :                   Frs 27.80 et 10.50 ainsi que Frs 52.- pour les deux bornes du remaniement parcellaire.

28 septembre 1946      Premiers terrassements 
12 et 13 octobre            Démontage du PObs aux Aiguilles-de-Baulmes
19 et octobre                Transport du PObs avec char et cheval
26 et 27 octobre            Remontage du PObs qui servit de baraque de
                                   chantier et qui est devenu cuisine plus tard.

Janvier 1947 ouverture d'un compte de chèque - 10-8707 – 6
Ouverture d'une souscription de parts sociales de Frs 25.- auprès des sections UTO de Suisse et des groupements ouvriers de la place d'Yverdon et environs par l'envoi de 426 circulaires en français et en allemand avec bulletins de versement. . .
Obtenu la somme de Frs 595.-.

Le dernier remboursement de 2 prêts de Frs 25.- à été effectué le 12 décembre 1973 à l'UTO d'Yverdon.

Au cours de 1947 11 membres avaient versé chacun un prêt de Frs 25.- à fond perdu. Puis plus tard les nouveaux membres ont versé chacun Frs 50.-. Puisque nous sommes dans le finances, un prêt anonyme de Frs 700.- nous fût accordé avec un intérêt de 3% et dû être remboursé le 12 mars 1953. Un prêt du Cartel Syndical d'Yverdon de Frs 700.- a remplacé celui anonyme et remboursé avec un intérêt de 3% le 7 avril 1962 (10 ans).

De 1947 et 1951, il faut mentionner un don de Frs 1'000.- (mille) de la part de l'UTO d'Yverdon et de nombreux bals au profit de la "NENETT"

Dès 1947 tous les membres du Club paient une cotisation de Frs 6.-

22-29 mars 1947,   déménagement du mobilier de Culliairy à la Sagne

11 octobre 1947,   construction d'une annexe (bûcher actuel)

1947 à 1948,         terrassements pour y édifier un chalet selon plan

21 octobre 1948,   achat d'une maisonnette pour le bois et les tuiles à M. Louis Carrard, située à Yvonand. Otto Schaffner nous a donné des poutres.

Début 1949,   une demande de permis de construire a été adressée à la commune de Ste-Croix. Après avis d'enquête le permis de construire nous a été accordé le 8 juillet 1949.

16 avril,         démontage de la maisonnette à Yvonand. 

23 avril,         ouverture du chantier chez Otto Schaffner pour tailler la     charpente.

23 juillet,       pose des bases pour recevoir la charpente.

29-30 juillet,  montage de la charpente et couverture. 

27 août,         pose des parois et des fenêtres

De septembre 1949 à 1951, préparation de matériel divers à Yverdon et transports, aménagement intérieur avec beaucoup de bois et matériaux usagés, ce qui n'est pas toujours facile, surtout sans machines électriques portatives ! ! 

Dès 1950 le chalet était habitable avec éclairage par lampes à pétrole. L'année suivante, l'installation par gaz butane était faite.

Le 16 août 1951 a lieu l'inauguration du chalet la "NENETT" en même temps que les 10 ans de la section UTO d'Yverdon.

Depuis 1951 il y eu d'énormes travaux ; construction d'une citerne de 3'500 litres, annexe d'entrée, ferait les parois intérieures.

 En l'année 1966 il devient urgent d'effectuer l'entretien des toitures et de refaire la peinture.

De 1972 à 1977, construction d'un mur de chaque côté de la petite citerne. Fabrication des armoires et de la table de la cuisine ainsi que des tables et des bancs de la salle à manger.

Depuis l'ouverture du chalet, les journées de travail sont de rigueur deux fois par année soit, pour le nettoyage à fond et les corvées de bois. Les parties gastronomiques étaient aussi les bienvenues après les heures d'un devoir librement consenti tout au long des ans.

Les vacances de nos familles, les anniversaires, les réunions de toutes sortes n'ont connu que des succès.

Un fait marquant : un grand dîner de l'UTO avait réuni 33 convives dans ce petit chalet . . . il faut l'avoir vécu . . .

Le 8 octobre 1977 une assemblée extraordinaire a été convoquée chez André Zahnd, membre adjoint et ancien président, pour décider l'achat d'une parcelle de bois de 962 m2 afin qu'on aie une servitude sur la route de la Gittaz. Le propriétaire, M. Ernest Matile à Pully, consent à nous vendre ce bois pour le prix de Frs 1'500.- (mille cinq-cents) plus les frais Frs 220.- et les droits de mutations Frs 16.50.

Les tractations ont duré 10 mois pour se terminer chez le notaire Jean Stockli à Ste-Croix avec le mandataire Ernest DESTRAZ.

Le secrétaire Paul CORREVON a été la cheville ouvrière pour les lettres ad'hoc.

Dès mars 1978, abattage des sapins et hêtres pour faire un barrage afin de retenir le ballast pour la future place de parking et création d'un petit chemin d'accès au chalet.

Les 2 et 9 novembre 1978, réfection complète et à neuf des 2 pans de la toiture de tuiles.

Dès 1979 les cotisations sont portées à Frs 20.-.

Le 23 août 1980 réfection complète et à neuf des toitures en tôle galvanisée (sur la cuisine et le bûcher)

Il est certain qu'en cette fin septembre 1980, ainsi que les années précédentes après la réfection de la toiture de tôle ondulée, on a bien sûr fêté le travail et par la même occasion le 30ème anniversaire de l'habitation du chalet. Au menu; deux gros lapins fournis par Ernest MARTIN, futur membre, lapins qui ont été nourris avec le foin récolté autour du chalet. Un repas digne d'un quatre étoiles

Sauf erreur, ce 14 novembre 1980, c'est en tout cas la 6ème fois que le chalet a été cambriolé ou tenté de l'être, et à chaque fois il y a eu des dégâts.

En 1981 achat d'un réservoir auxiliaire et installation d'une pompe et de conduits pour alimenter l'évier et les WC.

Septembre 1981 construction d'un toit devant l'entrée du chalet. Celui-ci rendra service en cas de pluie pour les broches et pour bien d'autres occasions

En mai 1982 nous avons pu récupérer avec autorisation 4 à 5 stères de bois dans la forêt sise à côté de notre propriété.

En juillet 1982 travaux de peinture sur la façade du chalet.

 En juin 1983 construction d'un foyer pour les grillades avec son bûcher. En septembre, pose d'un lino à la cuisine.

1985 et 1986, réfection complète des WC extérieurs et du hangar. 

En avril 1986, pose de deux armoires à l'entrée du chalet, une pour la bouteille de réserve de gaz butane et les chaussures, une autre pour la débroussailleuse.

En juillet 1986, réfection complète de la peinture du chalet (120 m2).

En avril - mai 1987, abattage de sapins avec l'aval du garde-forestier sur la propriété voisine avec récupération du bois de service pour le hangar  et pour la confection de bancs et de la fontaine.

En septembre et octobre 1990, des forages ont été effectués par l'armée sur la route; récupération du gravât pour boucher les extrémités de la place de parc.

De 1988 à 1989, construction de 2 demis chevalets pour :
a) plot pour scier le bois à la tronçonneuse                                                     b) escaliers pour faucher le talus
c) pieds pour une grande table

Fin 1989 et fin 1990, cimenté l'intérieur et l'extérieur de la petite citerne au Thoroseal pour l'étanchéité. Posé un drain en plastique à la base de la petite citerne et le long du bûcher.

Le 13 octobre 1991, les membres du Club fêtent le 45ème anniversaire de la fondation du CLUB DES AMIS DE LA "NENETT" . Les membres et leurs épouses se retrouvent au restaurant de la Gittaz sans devoir, pour une fois, s'astreindre au devoir de la cuisine et de la cave. Les membres fondateurs ont reçu un magnifique diplôme très original.

En 1992, des nouveaux statuts sont approuvé par l'assemblée.

1992, réparation du potager par les Frères Kernen, des amis du Club. Ce travail a été effectué bénévolement.

Les 17 et 19 juin 1993, nettoyage et peinture de la façade.

En 1995, remplacement des fenêtres du réfectoire. Ces dernières sont équipées de double-vitrage et d'une imposte.

1995, fait l'acquisition d'une brouette à pneu, d'un chevalet pour la tronçonneuse et d'une nouvelle pompe pour la citerne.

1995, pose de 2 armoires supplémentaires pour accueillir de nouveaux membres.

1996, nettoyage et peinture de la façade.

1996, nettoyage et peinture du plafond du réfectoire.

1997, agrandissement de l'annexe afin d'y accueillir une faucheuse pour faire les foins.

En avril 1998, construction d'un couvert pour entreposer le bois nouvellement abattu.

En mai 1998, installation d'un frigo à gaz et modifications de la table de la cuisine.

En août 1998, travaux de soutènement de la place de parc et nivellement avec du ballast du coin pour les grillades et pose d'une barrière.

En 1999, le chalet a subi les outrages . . . de vandales ont maculé la façade et les côtés de graffitis.

En 2000, nettoyage et peinture du chalet afin de lui redonner un aspect accueillant. Planté une haie de buis le long de la place de grillades.
Vidange et récurage de la grande citerne.

Juin 2005, le chalet se modernise et François Blanc installe une station à énergie solaire qui permet de s'éclairer et et d'alimenter la radio. La pose d'une génératrice fixe peur alimenter l'aspirateur et différenzs oitls pour les travaux d'entretien.

Juin 2006
, une pompe électrique permet d'utiliser l'eau de la citerne comme eau courante (avec parcimonie bien évidament)

Ce n'est pas pour dire, mais au cours des trentes dernières années, les nettoyages de printemps, le râtelage des champs, les foins, l'abattage et le façonnage du bois de chauffage ainsi que les innombrables travaux d'entretien ne sont pas à négliger.

Ils sont nécessaires pour assurer le plaisir et le confort des visiteurs et des vacanciers.

Les principaux utilisateurs du chalet la "NENETT" sont bien entendu les membres du Club, leurs familles et leurs amis d'Yverdon-les-Bains et d'ailleurs.





 
Top